';

FISCALITÉ à l'île Maurice

Mythic Grand Gaube - Mauritius

Parmi les atouts suscitant l’intérêt des investisseurs, la fiscalité à l’île Maurice est extrêmement avantageuse. De nombreux avantages sont ainsi proposés, tel que le fameux traité de non double imposition signé par le gouvernement avec 33 états, dont la France. Ainsi, les revenus immobiliers générés sur le territoire mauricien par un investisseur français ne sont imposables qu’à l’Ile Maurice et uniquement à hauteur de 15%.

De plus, grâce au traité de non double imposition, en tant que résident fiscal français, la valeur de votre bien immobilier situé à l’île Maurice n’est pas fiscalisée au titre de l’ISF en France. Ainsi il n’est pas déclaré dans le cadre de l’ISF en France. La fiscalité à L’île Maurice ? Un avantage reconnu ! En 2016, l’île a été classée en 6ème position dans la liste des 10 pays les plus attractifs fiscalement pour les revenus des personnes physiques*.

*source : Les Echos

Désireux d’attirer des investisseurs étrangers, le gouvernement Mauricien a mis en place un traité de non double imposition avec 33 pays dont la France. Il est appliqué de la manière suivante :

– A Maurice, il n’existe pas de taxe d’habitation, de taxe foncière ou de CSG.
– La seule taxe applicable sur un bien immobilier est la Taxe BOI (Board of Investment). Celle-ci correspond à 5% du prix promoteur du bien et est payée lors de l’achat de celui-ci.
– Lors de la revente d’un bien immobilier, la plus-value n’est imposable ni à l’île Maurice ni en France !

L’accès au statut de résident fiscal est possible pour les ressortissants étrangers. Pour tout investissement immobilier supérieur à 500 000 USD, le propriétaire et sa famille (conjoint + enfants de moins de 24 ans) bénéficient de la résidence permanente mauricienne. La résidence fiscale mauricienne lui sera accordée au-delà de 183 jours passés à l’île Maurice.